Quand le matérialisme s'en mêle…

La population dépasse le cynisme. Jean Charest répond par l’État policier.

Posted in Uncategorized by sylvainguillemette on 16 mai 2012

Terrorisme au Québec?

Depuis le début de ces injonctions, imposant aux étudiants en grève, la libération des accès aux établissements d’éducation, la plupart n’ont pas été respectées. Et pour cause. Ces injonctions ne respectent elles-mêmes pas le sort des votes étudiants dans leurs fédérations respectives. Comment est-il possible que les injonctions soient reconduites par les juges, alors qu’on reconduit de l’autre côté, le vote en faveur de la grève étudiante majoritairement?

D’autre part, l’accessibilité aux études supérieures, davantage limitée sous le principe de l’utilisateur payeur, n’est-elle pas le sujet préféré des marxistes, des communistes, des socialistes, des anarchistes et des anticapitalistes de toutes sortes? Pourtant, très sincèrement et sérieusement, le ministre des finances du gouvernement de Jean Charest, Raymond Bachand, les a sommés de se mêler de ce qui les regardait. C’est ironiquement ce même ministre, qui nous a imposé une taxe sur la santé, la même pour toutes et tous, qu’importe le revenu de chacun, chacune.

Par ailleurs, les 4 présumés «invitants à la crainte d’un attentat terroriste» du métro de Montréal, seront accusés de ce que nos chefs d’État ne risquent pas de porter comme blâme. Et pourtant, le gouvernement de Stephen Harper a peut-être lui-même, avec ses alliés états-uniens, financé les rebelles Syriens, qui  sont tout sauf Syriens, pour qu’ils commettent des attentats terroristes contre le régime de Bachar el Assad et les innocentes victimes de ces actes barbares. Il a également ordonné aux forces aériennes canadiennes, le bombardement massif des forces de Kadhafi, en Libye, à l’aide de bombes à uranium appauvri… Il y a de fortes chances pour que des femmes enceintes, et leur fœtus, se soient trouvées sur la trajectoire de ces armes de destruction massives. Où étaient les défenseurs de la vie, ce jour là? Pas à Ottawa en tout cas…

Ah, cette violence!

«Il faut condamner la violence», disaient nos amis libéraux et leurs collègues de l’Assemblée nationale… Mais nul d’entre eux, sauf Amir Khadir, ne s’est outré de la venue sur notre sol québécois, de ce tueur de masse, nommé George Walker Bush Jr. D’ailleurs, le lancer de chaussures d’Amir sur l’effigie du terroriste aura permis à Richard Martineau d’en vivre au moins pendant 2 ans, puisqu’il a surfé sur cette «fausse nouvelle» pendant ce temps, ajoutant démagogie sur démagogie, au ridicule de sa plume!

Jean Charest parait-il, s’apprêterait à promulguer une loi spéciale, forçant le respect absolu des injonctions. Jean Charest parie-t-il la cohésion sociale, pour éviter de perdre la face devant la contestation nationale? Qu’importe, avec la mise en place de son État policier, il risque plutôt je crois, de se tirer dans les pieds, il en a pris l’habitude durant cette crise. Les contradictions se succèdent suffisamment  dans notre système économique, pour qu’elles apparaissent  au grand jour et qu’elles dérèglent la cohésion sociale établie, qui n’était en réalité qu’une conciliation de classe, mal ficelée, où les repoussants de l’ignorance collective étaient limités de parole.

Maintenant que le débat est ouvert, allez-vous laisser les défenseurs de cet ordre établi le refermer? Ils vont tenter de le refermer, allez-vous les laisser faire? Et demandez-vous donc, tant qu’à y être, si ce gouvernement est encore légitime, avec toutes ces allégations douteuses qui handicapent sa crédibilité…