Quand le matérialisme s'en mêle…

La CLASSE cautionne la violence? Ah ouais?

Posted in Uncategorized by sylvainguillemette on 17 avril 2012

Ah misère! Ah malheur! Ces étudiants détestables de la CLASSE, refusent de condamner la violence et le vandalisme! Qu’on leur interdise l’accès aux cercles-citoyen! Ne lésons pas sur les mots!

Ridicule! Demande-t-on  à la ministre de l’éducation, ou à son frisé de patron de condamner le terrorisme d’État international, d’anciens chefs d’État venant ici pour faire leurs conférences calomnieuses, en toute impunité internationale et nationale? Quand George Walker Bush Jr  est venu faire sa conférence au palais des congrès, à Montréal, il ne me semble pas avoir perçu de critique de la part de nos chefs d’État locaux et il est très probable que la réponse du gouvernement Charest à cette critique serait semblable à celle des étudiants de la CLASSE : «NOUS N’AVONS PAS LE MANDAT DE CRITIQUER LES CHEFS D’ÉTAT DU MONDE ENTIER.»

Nous pourrions développer le même argumentaire sur les agissements belliqueux de l’État d’Israël, que le gouvernement québécois ne condamne pas non plus, parce que ce n’est pas son mandat. Pourtant, Netanyahu est bel et bien responsable de tueries barbares et peut, en toute impunité, fouler le sol canadien. Cela ne perturbe aucunement nos amis du gouvernement Charest, qui n’y voit que des opportunités d’affaires après tout. Vive le libéralisme.

Que de double-mesure et d’hypocrisie! Le gouvernement Charest ne cherche que la division et la confrontation, afin de mieux régner sur la totalité des étudiants. La réalité, c’est que la violence, quand elle est exercée par le gouvernement, à l’endroit des étudiants ou à l’endroit des manifestants de tous genres, ça ne dérange pas le moins du monde notre premier ministre Jean Charest. Quand nous prenons des coups de matraque, du poivre de Cayenne plein la gueule et le mépris des policiers casqués, barricadés derrière leur armure de fibre de verre et leur «air de bœuf», Charest n’a que faire des appels au calme des manifestants. C’est de la pure hypocrisie.

Elle est là, la réalité. La CLASSE exige l’impossible et ne perd plus de temps à quémander les miettes, Jean Charest le sait. En réalité, nous n’assistons pas au recul du mouvement étudiant, ni à son apogée ou à son impasse, comme le prétendent les «Marrisal»  et cie de la brochette de spécialistes du réseau national cadenassé (Radio-Canada). Au contraire, la CLASSE a mis le doigt sur le bobo et son argumentaire pour refuser la hausse des frais de scolarité paraît sans faille, cela déplaît au gouvernement habitué de gouverner par démagogie, sans entrave aucune.  Ce dernier tente donc de pousser dans un coin, les plus militants des grévistes, afin de les faire passer pour des «radicaux».

Il s’agit d’autre part, d’une mesure antidémocratique indéniable. Exclure d’un groupe de discussion, une part majoritaire de ce groupe, sous prétexte que ce groupe n’agit pas tel que le dicte le «président de l’Assemblée», ça n’a rien d’une démocratie, sinon tout d’une démocratie de «république de bananes».

Par ailleurs, la logique libérale n’a aucun sens, ou du moins, le sens qu’elle porte dérangera l’auteur de cette rhétorique. Les libéraux de Jean Charest accusent la CLASSE de cautionner les actes de vandalisme et de violence, sous prétexte que la CLASSE ne condamne pas directement les actes. Or, le gouvernement Charest ne condamne pas les actes terroristes et belliqueux de certains chefs d’État qui foulent son sol, le gouvernement Charest cautionne donc ce terrorisme d’État, visiblement.

Si c’est bon pour minou, ça l’est pour pitou. La CLASSE n’a pas à condamner, ce qui l’est déjà, de par le fait qu’elle précise bel et bien qu’elle n’encourage pas ces gestes et qu’elle ne les cautionne pas, sans aller jusqu’à la condamnation. La CLASSE devrait rendre la pareille au gouvernement et le questionner sur le terrorisme d’État de ses partenaires économiques, voire lui demander s’il ne cautionne pas ces actes…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :